Chirurgie Urologique Perpignan

Un service Urologie de pointe à Perpignan-Cabestany

Les patients qui consultent pour un pathologie liée à l'urologie peuvent bénéficier sur le site de Médipôle Saint-Roch de l'intégralité des examens permettant d'établir un diagnostic précis (échographie, scanner, IRM, bilan d'incontinence, examen de la vessie...).
Le traitement et/ou l'intervention les plus appropriés sont ensuite pratiqués avec les moyens et les techniques les plus modernes disponibles actuellement en France.
24h/24, 7 jours/7, les patients d'urologie sont suivis par un personnel soignant spécialisé, dans un service comptant 45 lits et 8 chirurgiens urologues.

Un bloc et une équipe opératoires spécialisés

Dans le bloc opératoire, 5 salles sont dédiées à l'urologie, les chirurgiens sont assistés par des infirmières diplômées de bloc opératoire et formées aux techniques urologiques faisant appel aux équipements les plus récents. De plus en plus d'interventions sont réalisées sous coelioscopie (plus de 400 par an), une techniques qui permet d'opérer sans ouvrir, à l'aide d'une caméra, offrant ainsi l'avantage de réduire le délai d'hospitalisation, de diminuer la douleur et d'accélérer la récupération physique du patient.

La toute dernière génération de laser

La polyclinique Médipôle Saint-Roch a réalisé des investissements importants concernant le traitement des calculs du rein. Elle a pu ainsi acquérir divers matériel de pointe, du lithotripteur au lothoclaste et la dernière née des innnovations techniques: le laser Holmium-YAG associé à l'utéroscopie souple.

  • Zoom sur:

La coelioscopie

Elle permet actuellement de traiter:
-la prostate que l’on enlèvera en totalité en cas de cancer avec, si la tumeur le permet, préservation des nerfs de l’érection. 300 opérations de ce type sont réalisées chaque année dans la clinique

-le rein que l’on enlèvera en totalité ou partiellement pour cancer, que l’on repèrera lors d’anomalies de naissance, que l’on enlèvera avec l’uretère (tuyau allant du rein à la vessie) en cas de tumeur de celui-ci.

-le prolapsus (descente d’organes) permettant de corriger les problèmes de vessie, de rectum ou d’utérus.

Les calculs urinaires

Plusieurs techniques sont disponibles. Toutes ces techniques se font par voie externe ou voies naturelles sans aucune incision chirurgicale.

500 patients bénéficient chaque année de la lithotripsie extra-corporelle (machine à casser les calculs réanux), disponible en permanence sur le site de Médipôle. Le traitement s’effectue sans opérer, avec une seule journée de clinique et une très légère anesthésie.

Dans certains cas, les calculs doivent être traités en introduisant un petit appareil dans le canal urinaire (urétéroscope) et seront cassés à l’aide du lithoclast (petit marteau-piqueur)

Médipôle vient d’acquérir la dernière née des innovations techniques concernant le traitement des calculs dans le rein par urétéroscopie souple laser.

L'adénome de la prostate

L’adénome est un problème fréquent chez l’homme. Si, parfois, l’ouverture reste nécessaire pour enlever une grosse prostate, 90% des patients sont maintenant opérés par les voies naturelles :

-la RTUP (raclage, rabotage) reste le standard.

-l’électrovaporisation (laser) que nous pouvons proposer de plus en plus souvent, permet de traiter les petites prostates chez les malades sous anti-coagulants avec une durée d’hospitalisation de 48 heures en moyenne.

-la radiofréquence (PROSTIVA) pour les malades gênés d’uriner trop souvent, se fait, elle, dans la journée.

 
 
 
 
 Imprimer cette page

^Haut 

Medipolesudsanté Français (French)